Le secret du référencement

Le secret du référencement m’a été révélé par un très vieil indien Navajo, une nuit de pleine lune, en plein désert.
J’accompagnais le vieux chaman dans la Sierra Nevada, un voyage rude et pénible, pour une expérience mystique aux frontières de la perception.
Nous aurions pu le faire en Land Rover, mais il tenait absolument à ce que la tradition fût respectée, aussi est-ce à cheval que nous traversâmes le désert.
Arrivés au pied de la mesa, laissant nos bêtes au bord d’un arroyo, nous commençâmes l’ascension, lentement et en silence.
Lorsque nous arrivâmes enfin au sommet,  l’après-midi touchait à sa fin, et les ombres s’étiraient dans les tons ocres de la Vallée de la Mort.
Le secret du référencement

Je regardais le sorcier préparer longuement le cactus sacré qui allait m’ouvrir les portes de la perception. Le rituel, un mélange de gestes simples et de chants dans une langue venue du fond des âges, était déjà en lui-même envoûtant.

J’étais prêt pour mon initiation au peyolt.

Le chaman leva le bol de terre cuite vers le ciel, avala la moitié de la mixture, puis me tendit le récipient. Imitant les gestes sacrés, je fis de même, non sans réprimer une grimace, surpris par le gout amer du bouton de cactus.
J’ôtais mes santiags et m’assis en tailleur au bord du précipice, à côté du vieil homme. Tournés vers l’ouest, nous regardions en silence le coucher de soleil, en attendant la montée de la drogue.

Celle-ci se fit d’un seul coup, une fois la nuit tombée. Un coyote hurla, puis deux, puis cent, saluant je ne sais si c’est la lune ou ma défonce. Je vis à peine mon compagnon se lever et allumer un feu de branches sèches à quelques mètres derrière nous.  Mais lorsqu’il entonna un chant cérémoniel, le son sembla envahir la totalité du désert avant de traverser mon cerveau qui venait de s’ouvrir sur l’Infini.

La pleine lune devenait de plus en plus grosse, emplissant la moitié du ciel, puis d’un coup de morphing causé par la drogue, se transformait en Tête à Toto. Zéro + zéro = la tête à Toto, j’avais percé la formule mystique de l’Univers, E=MC2 pouvait aller se rhabiller.
Les étoiles me tutoyaient d’une voix douce, tandis que j’apprenais à un tyrannosaure à danser le pogo.
A un moment, j’eus la visite de Donald Duck, atteint du syndrome de Tourette. Il éructait les injures les plus immondes, dans une langue extra-terrestre qui les rendait encore plus rigolotes. Qui n’a jamais entendu « enc*** de ta mère la p***  » proféré en Klingon avec une voix de canard sous speed, a un peu raté sa vie.

J’étais totalement et irrémédiablement défoncé à la mescaline. J’étais le Maître de l’Univers, tous les lapins Duracel qui étaient dans ma tête me le confirmaient en frappant joyeusement leurs cymbales.

La descente se fit tranquillement, au bout de quelques siècles. Je venais de connaitre une expérience sensorielle unique, il ne me manquait plus que le Verbe pour atteindre l’Éveil complet . Les Indiens parlent peu, et lorsqu’ils le font c’est pour dire des choses essentielles.
Le secret du référencement

Je dus attendre le lever du soleil. L’envol d’un aigle au dessus de la mesa dut être le signal, et le vieil homme posa sa main sur mon bras. Je me tournais vers lui, et contemplais son visage creusé de rides. L’air frais du matin était encore plein de vibrations de mescaline, c’était le moment pour la révélation.

Le vieux chaman ouvrit alors une bouche édentée dans un large sourire et lâcha enfin la Vérité Suprême :

« Faut pas prendre Google pour un con. »

 

Tags : , , , ,

36 commentaires à “Le secret du référencement”

  1. Sébastin 9 décembre 2011 at 15h40 #

    Excellent, ton histoire m’a bien captivé et la conclusion…m’a bien fait rire 😉 Merci pour cet instant saveur et détente !

  2. seo dissipée 9 décembre 2011 at 15h52 #

    Excellent ! Ca sent le vécu 😀
    la mescaline … ca faisait une éternité que je n’avais pas entendu ce nom :)

  3. LaurentB 9 décembre 2011 at 15h57 #

    A la prochaine conférence ou réunion SEO, tournée de Peyolt pour tout le monde !
    Merci pour le partage de cette illumination salvatrice!

  4. Acturama 9 décembre 2011 at 15h58 #

    Très bien écrit !
    Je fais tourner… euh.. le lien, pas la mescaline !!!

  5. Valvert 9 décembre 2011 at 16h01 #

    L’Herbe du Diable et la petite fumée… Ton initiation à la Carlos Castaneda m’a replongé des années en arrière. Je savais que les pandas bouffaient des référenceurs au petit-déj, ça leur fait ce même effet on dirait.
    J’ai adoré.

    • Thomas 16 février 2013 at 19h14 #

      C’est ce qui m’a semblé avoir reconnu aussi au bout de quelques lignes, très belle référence, très poétique ! A lire absolument…

  6. Julien Coquet 9 décembre 2011 at 16h05 #

    Si seulement ton chaman faisait un séminaire vidéo gratuit…

  7. Arobasenet 9 décembre 2011 at 16h05 #

    Super ce billeur d’humour !
    Comme quoi, le référencement n’est pas une affaire de Nirvana 😉

    Même avec du naturel… comme le bouton de cactus !

  8. Gaphiste 9 décembre 2011 at 16h15 #

    Une histoire illuminée et un chaman éclairé ! Enfin le secret du SEO révélé 😉

  9. skullpat 9 décembre 2011 at 16h38 #

    J’avoue qu’avant pour mon référencement, je faisais confiance à un marabout mais maintenant depuis cette révélation d’un gourou qui m’a également sorti cette phrase lors d’une cérémonie chamanique au Mexique, je prie … et ça marche 😀

    Blague à part, j’ai adoré et je plussoie triplement Monsieur Valvert dans le sens où ton texte m’a également fait penser à Carlos Castaneda.

    Vive le SEO Chamanique \o/

  10. […] Le Secret de Référencement […]

  11. référencement 9 décembre 2011 at 17h20 #

    Le mythe et le mystique sentrechoquent avec la réalité quand ils prennent la route de la mescaline, bordant le désert de Las Vegas SEO pour en arriver à la plus effrayante des vérités spirituelles qui conclue cet article en nous projetant un frisson parcourant notre dos et que je prends le risque de répéter : Faut pas prendre Google pour un con.

  12. Le juge 9 décembre 2011 at 17h37 #

    OUlaaaaaaaaaaaaaah, c’est qu’il va falloir que j’aille rencontrer les indiens du Mesa Verde moi… Blague a part une chose est sure c’est que quand l’indien parle c’est effectivement rarement pour faire du « small talk ».

  13. Pilou 9 décembre 2011 at 18h11 #

    Jai adoré !!! :) :) :)

  14. Expert SEO 9 décembre 2011 at 21h21 #

    Parce que si on veut bien se donner la peine de faire l’historique de l’évolution du plan de Mountain View, on constate que c’est surtout l’inverse qui se produit … non ? :)

  15. Yassine@Assurance Gav 9 décembre 2011 at 21h30 #

    J’ai vu la lumière…

  16. valentin 10 décembre 2011 at 1h09 #

    Fais tourner la prochaine fois 😉

  17. Melissa 10 décembre 2011 at 3h42 #

    Comme disait les inconnues : « Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont ». Pour google ca pourrait marcher aussi ? avec les bots, lea algo etc… non ? :)

  18. […] Le secret du référencement par Dugomo … […]

  19. carlos castaneda 10 décembre 2011 at 15h33 #

    j’ai lu les 8 tomes de Carlos Castaneda mais cette révélation m’avait échappé !

    Au passage je conseille les oeuvres complètes de Castaneda (dans mon liens de pseudo il y a une interview qu’il a donné à un journaliste Français)

    mescalito !

  20. studio d'enregistrement paris 11 décembre 2011 at 17h01 #

    Maintenant tout s’éclaire grâce à ton billet :)
    Mais chuut c’est un secret, tu devrais le retirer avant que d’autres en profitent lol
    Merci pour ce moment de détente !!

  21. Guide Thailande 11 décembre 2011 at 22h13 #

    Hahaha énorme comme billet ! Une phrase veut tout dire 😀

    Jai bien aimé quelques séquences, très bien trouvé comme histoire héhé :)

  22. Grégory 14 décembre 2011 at 15h03 #

    Il parait que raconter une histoire tient en haleine. La preuve par l’exemple …

    Bon, la chute n’a rien à voir avec l’histoire. Mais c’est terrible quand même.

    Accessoirement, j’ai passé un bon moment :-)

  23. Web et SEO 14 décembre 2011 at 19h32 #

    Il n’y a pas que Google hein.

    Nan mais faut pas prendre Astalavista pour un con non plus (quoique…).

  24. fabrice 15 décembre 2011 at 16h17 #

    J’ai pleuré..d’émotion…et de rire!
    Mon cher Dugomo, là c’est du grand art, une oeuvre majeure, un suspense hitchcokien associé à une poésie digne du meilleur Guilaume Musso/Marc Levy (pour les connaisseurs bien sûr ;p)
    Le petit scarabée que je suis en quête d’un shaman a beaucoup à apprendre d’un maître Yoda comme toi…
    Merci!

  25. Dugomo 16 décembre 2011 at 20h54 #

    Merci à tous les référenceurs d’avoir laissé leurs sympathiques commentaires, qui entre parenthèses étaient tous en « indésirables »

    :-)

  26. Sylvain F 23 décembre 2011 at 15h55 #

    Bon, ce qui est clair, c’est qu’avec l’univers que tu viens de décrire, j’ai quand même vachement envie d’écouter les Doors maintenant !

  27. Yavuz 14 mars 2012 at 11h12 #

    Puissant, je viens de tomber sur ton billet par hasard et bravo. T’aurais pû rédacteur en chef dans Las Vegas Parano. MDR !!

    Merci encore pour ce moment de détente même.

  28. René le pelé au col roulé 31 mars 2012 at 7h13 #

    Sympa ton histoire. A un moment j’ai vraiment eu peur que le vieux te déboîte. Enfin, c’est peu-être comme ca que cela c’est terminé qui sait. En tout cas je suis d’accord avec ta conclusion. Un petit clin d’oeil à ceux qui sont tombés « par hasard » sur ce blog, Avec des mots clé comme « seo-secret ». La oui que c’est marrant !!! Et un des autres secret du SEO , c’est qu’aucun webmaster n’arrive à reconnaître qu’il ne sait pas tout. C’est ça le vrai secret !!

    • ratna 22 mai 2012 at 14h56 #

      Je penche pour un mermbe de la famille des Ranidae, et en particulier, le masque fonce9 e0 l’arrie8re de l’oeil e9voque la Grenouille des bois (Lithobates sylvaticus). Mais les informations que j’en ai donne une aire de re9partition en Ame9rique du Nord, alors que je suis en France, dans les foreat domaniales d’cele de France.Rana dalmatina (ou Grenouille agile ) serait aussi une bonne candidate, mais les marbrures me laissent perplexe.Nous aurions a priori affaire e0 une juve9nile

      • Dugomo 22 mai 2012 at 15h03 #

        Trop beau ce commentaire, je le laisse (sans l’URL de spam, faut pas déconner non plus)

  29. Marie-Aude 26 janvier 2013 at 11h48 #

    Le canard qui éructe en Klingon… effectivement il manque quelque chose à ma vie !

  30. David Cohen @dwynot 17 février 2013 at 2h09 #

    Le nb de commentaires m’apprend qu’il y a encore des commentaires sur blog. Les réseaux sociaux en détourne pas mal mais il reste des commentateurs en direct.

  31. l'Ours 17 février 2013 at 14h04 #

    Est-ce que le vieil indien navaro t’a confirmé la 3e règle du SEO ?

  32. Amine 2 avril 2013 at 21h12 #

    j’ai pris du plaisir à lire votre article plein d’humeur surtout la conclusion, et pour moi le secret, le vrai secret en plus de ce que vous avez dit bien sur 😉 c’est : chez google on oublie les autres « moteurs de recherche » :)

  33. Marina 16 juillet 2013 at 11h17 #

    Je ne m’attendais pas à cela en tombant sur cet article, j’ai adoré, merci pour ce bon moment de détente. :)