Nespresso, l’attrape-couillons

Je commence à en avoir un peu marre de voir un peu partout des machines Nespresso, qui sont en train de s’imposer comme une référence. En tout premier lieu, je le reconnais, le café n’est pas mauvais. Pas aussi bon qu’un caffè italiano dégusté à une terrasse de Florence en regardant passer les filles, mais tout à fait acceptable. Le problème est ailleurs et il y a tout un tas de raison de refuser cette marque chez soi.

Tout d’abord ce café est cher, 4 à 5 fois plus qu’avec une cafetière traditionnelle : voir cette étude de Marie.

Ensuite, le client est captif, il est obligé d’acheter ensuite les capsules de la marque. Le rêve de toute entreprise capitaliste : le client captif. Ce n’est pas nouveau, c’est ainsi que Rockefeller a bâti sa fortune. Il vendait très peu cher des lampes à pétrole, pour pouvoir ensuite fourguer SON pétrole standardisé. Et les opérateurs de téléphone font de même en bradant des smartphones contre des abonnements à leurs services.

De plus, Nespresso est extrêmement polluant. Les capsules sont pleines de cochonneries comme l’aluminium qui finissent dans la nature. 9 milliards de dosettes par an ! Et qu’on ne vienne pas nous parler de recyclage : qui va s’emmerder à ramener ses capsules usagées à la boutique ?

Qu’en est-il des conditions de travail des cueilleurs ? Si Nestlé fait de gros efforts de marketing pour faire croire à une démarche équitable, ce n’est pas du tout l’avis de l’ONG suisse Solidar, comme dans ce spot avec un clone de Clooney :

Le marketing est très fort sur ce produit, et nombreux sont ceux qui se laissent séduire. Il y a d’ailleurs chez les clients un petit côté « Club de privilégiés » qui est assez débectant. Vous êtes déjà rentré dans une boutique Nespresso ? Ça pue ! Tout y est aseptisé, bien rangé, les vendeurs et vendeuses sont tous sur le même modèle, bien propres sur eux. « Bonjour brushing, moi c’est brushing » aurait dit Coluche. J’ai horreur de ce genre d’endroit où tout est trop léché : ça cache forcément une grande misère ailleurs.

Donc : main d’œuvre du tiers monde exploitée, clients captifs dans les pays riches à qui on applique des marges colossales, sans aucun respect pour l’environnement… Ou comment, par un magnifique coup de marketing , on entube tout le monde… sauf  les actionnaires de Nestlé.

détournement logo Nestlé

Nestlé… La plus grande multinationale agroalimentaire du monde. Nestlé qui veut imposer (avec quelques autres, comme Monsanto) à la planète entière ce qu’elle DOIT manger.
Et qui pour ce faire détruit la planète. L’huile de palme, par exemple, dont la production tue les orangs-outangs et qu’on trouve dans les barres Kit Kat, dénoncées par Greenpeace :

Et non contente de nous faire manger ses produits qui vont tous nous rendre obèses, cette multinationale entend également contrôler sur la planète entière l’eau que nous buvons. Arte a consacré un excellent reportage au sujet « Nestlé et le business de l’eau en bouteille « . Il dure une heure et demi, c’est édifiant :

cafetière italienneGrand amateur de café,  je n’ai pas envie de donner mes sous à ces gens, et j’ai une cafetière italienne, dont je suis très content. Et le café que je mets dedans est équitable. Maintenant, vous faites ce que vous voulez, vous êtes grands.

Tags : , , ,

11 commentaires à “Nespresso, l’attrape-couillons”

  1. Chibani 3 octobre 2012 at 16h14 #

    Pour ma part, c’est cafetière à piston, avec un belle sélection de cafés qui viennent directement de chez le torréfacteur 😉

    • Dugomo 3 octobre 2012 at 16h30 #

      Bravo :-)

  2. ludo 3 octobre 2012 at 16h38 #

    Sans compter leurs tentatives de faire la même chose pour le thé et (au secours) pour le lait infantile.
    Et le plaisir de faire du café ????

    • Dugomo 3 octobre 2012 at 16h44 #

      Oui le lait aussi, et encore plein d’autres choses. Mais il faudrait un bouquin entier pour parler de Nestlé

  3. Jb 3 octobre 2012 at 17h00 #

    Depuis quand les Suisses savent faire le café ?
    Heureux possesseur également d’une cafetière Italienne Bialetti, c’est le top ç!

    • Dugomo 3 octobre 2012 at 18h01 #

      Ah, un connaisseur :-)
      Et j’adore le sifflement que fait la Bialetti quand le café est prêt

  4. Louis_marie_c 3 octobre 2012 at 17h07 #

    Je suis un globalement d’accord avec toi mis à part sur le fait que l’on peut utiliser des capsules autre que celles de la marque 😉

    • Dugomo 3 octobre 2012 at 18h02 #

      A mon avis ceux qui les fabriquent doivent payer des royalties à Nestlé, non ?

      • Nom 3 décembre 2013 at 18h09 #

        Et puis, elles sont quasiment au même prix et contiennent probablement les mêmes cochoneries…

  5. aquario 23 avril 2014 at 19h46 #

    Buvant une cafetière entière de café par jour, je ne suis pas près d’acheter leur m*** marketing. Ils peuvent me la donner leur cafetière je ne l’utiliserai pas.

  6. Diana 9 avril 2015 at 10h57 #

    Alors pour commencer il est vrai que Nespresso c’est du bon café et des machines remarquables. Mais Nespresso c’est aussi, tout comme Apple au final qui mène le même combat, un manipulateur qui incite les consommateurs, notamment par son puissant marketing, à acheter du Nespresso plutôt que toute autre marque de café! Enfin, le brevet des capsules va être livré à la concurrence, espérons qu’il y ait du mieux!